Méga guide: Créer un questionnaire efficace

Bienvenu sur notre méga guide. L'objectif ici, est de vous permettre de créer un questionnaire efficace. L'enjeu est de taille, vous allez probablement confronter votre projet pour la première fois. Il est donc nécessaire de faire les choses bien, très bien même.

La méthode qui va vous être présentée, est le fruit de mon appétence du marketing, de mes compétences entrepreneuriales, et de notre expérience dans la diffusion de questionnaire pour entrepreneur, de nos recherches et expérimentations. 

Il ne s'agit pas de faire un questionnaire classique car votre besoin est très spécifique, tester votre projet. 

Que cherchez-vous à savoir? Quels points clés de votre projet devez-vous confronter?

Il est clair que lorsqu'on présente un projet via un questionnaire, il faut aller à l'essentiel. Il s'agit de tester votre projet sur sa base, sur ses fondations. On valide le fond, avant de passer à la forme. Et pour ça, vous devez identifier les points-clés de votre projet couramment appelé facteurs clés de succès. 

Votre objectif est de valider que vous allez travailler sur une idée qui a du potentiel, que vous n'allez pas investir vos ressources dans la terrible "fausse bonne idée". 

Essayez d' effectuer une check list des éléments fondamentaux dont dépend votre projet. Je me base pour ma part sur ceux-ci:

Facteur Clé de Succès n°1: Identifier un problème

FCS n°2: Identifier les personnes qui rencontre ce problème

FCS n°3: Identifier une solution qui suscite leur intérêt.

 

Prenons 2 exemples pour imager, vous allez voir c'est facile:

Cas 1: Création d'une micro-crêche

Cas 2: Un logiciel éducatif 

 

Dans le cas 1, l'implantation géographique est extrêmement importantes. Personne ne veut faire 100 km pour déposer ses enfants à la crèche. Un premier facteur clé de succès est donc de s'implanter dans un endroit où la demande est forte. Le second facteur de succès, c'est l'offre: Combien y-a-t-il d'enfants, quelles sont les animations/activités éducatives, les horaires de garde.

 

Dans le cas 2, le problème semble moins évident que dans le premier cas, il est donc impératif de valider ce point. Un deuxième facteur clé de succès, c'est de comprendre qui sont les personnes les plus susceptibles d'être intéressé: Est-ce ceux qui font l'école à la maison, les mauvaises élèves, ou au contraire les bons élèves...

Ensuite, on retrouve bien évidemment le projet, l'offre: la plateforme, les cours, la méthode , le suivi... 

 

Vous allez vite découvrir que ces principes que repose notre structure

Bien structurer votre questionnaire pour être efficace

La structure de votre questionnaire va directement impacter la pertinence des réponses, c'est donc un point particulièrement essentiel!

Pourquoi? Tout simplement parce que les répondants vont découvrir votre projet, au fur et à mesure qu'ils répondent à vos questions.

Vous devez donc veiller à organiser l'ordre des questions et descriptions en prenant en compte le niveau de compréhension a chaque étape.

Vous allez vite comprendre que l'idéal est de commencer par les questions relatives au ciblage. Le première intérêt, c'est que le répondant n'a pas besoin de savoir qui vous êtes pour répondre à ces questions qui le concernent, rappelez-vous, vous avez tout intérêt à spécifier vos questions petit à petit.

 

Lorsque je parle de questions relatives au ciblage, je vous parle des 2 ou 3 questions, qui vont vous permettre d'identifier les répondants en fonction de critères bien précis.

Lequel? Posez-vous la question: Quels sont les points déterminants qui font que des personnes font partie de vos clients potentiels. Autrement dit: Qu'est-ce qui fait que vos clients potentiels le sont?

Reprenons nos deux exemples:

Dans le cas 1, la micro-crèche, cela implique forcément que les répondants soient parents d'enfants en âge d'aller dans une micro-crèche. Cela implique également qu'ils résident a proximité.

 

Dans le cas n°2, le projet cible essentiellement des parents ayant des enfants en âge d'être scolarisés.

 Mais je n'ai pas forcément plus d'informations pour l'instant.

 

Concrètement qu'est-ce que sa donne?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il est possible que votre problème soit commun à différents groupes de personnes et qu'il soit intéressant pour vous de les identifier avec l'une de ces questions.

Vous verrez également que ces questions vous seront très utiles pour l'analyse de vos résultats !

Maintenant qu'on a vu comment commencer votre questionnaire, on va aller directement à la fin, pour s'attaquer ensuite au cœur de votre questionnaire.

Terminez votre questionnaire en beauté.

La quasi-totalité de nos questionnaires s'achève sur un trio de questions bien précises. 

  • Pourriez-vous devenir un utilisateur/acheter la solution ? oui/non

  • Pourquoi ?

  • Si vous voulez en apprendre plus sur notre projet/produit/service, laissez-nous votre adresse e-mail.

 

La 1ère de ces 3 questions est essentielle, elle va vous permettre de comprendre l'intérêt global de vos projets, mais surtout d'identifier les questionnaires des répondants intéressés par votre projet. Vous saurez à qui vous plaisez, et à qui vous ne plaisez pas. Et ça, ça va être primordiale lors de l'analyse de vos résultats.

 

Le "Pourquoi?", c'est votre question ouverte. C'est là que les répondants vont pouvoir justifier et exprimer, avec leurs propres mots, leur intérêt ou non pour le projet. Vous donnez des ressentis, leurs avis, conseils, remarques, et vous faire un retour personnel sur votre projet. 

Et pour conclure, vous collectez l'adresse email des personnes qui souhaite en apprendre plus sur votre projet. Par nature, ceux qui ne sont pas intéressés par votre projet ont peu de chances de vous laisser leurs adresses emails. L'inverse, ceux qui le sont le font plus facilement. Cette question vous permet donc d'identifier vos clients potentiels, ceux qui sont réellement intéressés par votre projet, ce sont les questionnaires auxquels vous devez prêter le plus d'attention.

 

Si parmi toutes les réponses collectées, vous identifiez un répondant qui répond à tous vos critères du client idéal et qu'il vous laisse son adresse email, vous vous devez de le contacter. Nous en parlerons plus profondément dans le tuto pour analyser vos résultats, mais vous avez tout intérêt à échanger de manière plus approfondi avec eux, que ce soit par mail, téléphone ou autres... Autrement dit, grâce à cette question, vous vous créez l'opportunité de rencontrer votre marché cible.

Voici ce que cela pourrait donner avec nos deux exemples:

Dans le cas de la micro-crèche, on ne pose pas de question ouverte car elle est se trouve jusque avant, dans le cœur du questionnaire, et qu'il n'y a pas de description pour expliquer le concept, déjà suffisamment claire. On cherche davantage à sonder le marché, qu'à confronter un projet.

(Description du projet...)

Le cœur de votre questionnaire

Il est désormais temps de passer au cœur de questionnaire. Comme vous avez pu le constater, avec les questions du début et de la fin, nous en sommes déjà à 5 ou 6 questions. Il vous en reste donc 4 ou 5. Elles doivent vous permettre de valider le problème et de comprendre les attentes de ses clients.

 

Il y a 2 options: 

Soit le problème est clairement identifié et il existe déjà des solutions. Dans ce cas, vous devez comprendre les avantages et contraintes des solutions existantes, pour votre prospects. 

Si on reprend l'exemple des micro-crèches, elles résolvent principalement le problème que les parents doivent faire garder leurs enfants pour pouvoir faire certaines activités, et notamment travailler. Les solutions existent déjà: micro-crèche, crèche, nounou...  La question est donc dans un premier temps d'identifier la solution utilisée par les parents qui répondent à ce questionnaire. De comprendre ce qui les satisfaits, ce qui ne les satisfaits pas. Vous aurez alors toutes les cartes en main pour créer un projet cohérent avec la demande.

Soit vous êtes le premier à résoudre ce problème, et dans ce cas vous devez vous assurer qu'il est bien réel (DUR)

Un problème DUR, c'est un problème Désirable (il souhaite le résoudre) Urgent (C) Réel

L'idée ici, c'est donc de vérifier que votre cible rencontre bien ce problème, d'essayer de cerner sa gravité, et de comprendre leurs attentes.

Concrètement ça se traduit comment:

1 Une question pour cerner, identifier le problème 

2 Une question pour mesurer la gravité du problème 

3 Une question pour comprendre les attentes

Le plus importants c'est d'aller à l'essentiel, nous mettons une limite de 10 questions, car nous savons qu'au-delà, il y a forcément du super flux. Mais le chiffre 10 n'est pas une fin en soi. Si pour tester efficacement il ne vous faut que 7 questions, tant mieux, vos résultats n'en seront que plus clairs. Le questionnaire de la micro-crèche ne compte que 7 questions, il a cependant permis, en étant complété en centaine de fois, de comprendre dans quelle ville de Guyane Française la demande était la plus forte, quelles sont les attentes des jeunes parents, et l'adresse email de 55 prospects intéressés par le projet. 

Dans le cas n°1, on a opté  pour ces questions:

On opte  plutôt pour ces questions dans le cas 2:

Comment et quand décrire votre projet?

Pour ce qui est de la description de votre projet, l'idée n'est pas nécessairement de la placer dès le début, comme on le voit souvent.

Mais plutôt de veiller à ce que les répondants soient suffisamment informés pour vous fournir des réponses pertinentes. Comme vous l'avez peut-être remarqué, le début et le cœur du questionnaire sont pleinement dédiés à comprendre qui sont vos les répondants et leurs attentes. Ce n'est seulement qu'à la partie finale, qui conclut le questionnaire que l'on pose des questions sur votre projet. C'est donc juste avant cette partie que vous devez décrire votre projet. Si vous avez décidé de poser une question sur votre projet dans le cœur du questionnaire, alors votre petite présentation du projet devra se faire juste avant cette question. Bref, vous avez compris la logique...

Vous pouvez mettre plusieurs descriptions si vous jugez que c'est nécessaire, mais gardez bien en tête que vos descriptions doivent être utiles, simples, et claires. 

L'art de poser les bonnes questions

 Pour rendre une question efficace vous pouvez jouer sur différents éléments : Le format de question, la formulation de la question, la formulation des réponses.Pour ce qui est du format de question, le choix peut dépendre de votre éditeur. Vous retrouverez cependant toujours les formats classiques ; Choix multiples (1 ou plusieurs choix possibles), liste déroulante, échelle linéaire, question ouverte… Prenez connaissance des possibilités qui s’offrent à vous, vous pourrez facilement trouver le format adapté. 

Gardez néanmoins en tête la cohérence générale de votre questionnaire, la diversité fait souvent la qualité!Nous vous conseillons cependant de ne pas abuser des questions ouvertes, entre 1 et 3 selon vos besoins.

La formulation des questions sera étroitement liée aux points-clé que vous souhaitez valider, chaque question doit avoir un but précis. Inutile de poser de questions superflues. Une question franche aura de meilleurs retours que 3 questions qui tournent autour du pot. C’est le secret, soyez direct, ce sera plus clair pour tout le monde !

N’hésitez pas à rédiger plusieurs fois vos questions afin de cerner la meilleure manière de la poser. Faites également attention à ne pas fausser la pertinence des résultats. Ne favorisez pas une formulation pour entendre les réponses qui vous arrangent. La formulation d’une question est bonne lorsqu'elle  favorise la compréhension. La pertinence des résultats est directement corrélée à ce facteur, il ne faut donc pas le négliger.

Vous noterez cependant qu’il n’est pas toujours facile de faire des questions courtes et précises. Vous pouvez pour cela vous aider de la formulation des réponses affichées. 

Les réponses vous permettent d'orienter les répondants, de mieux comprendre ce que vous cherchez à savoir. Voyez-les comme des éléments à part entières, qui participent à la compréhension globale et au sens que vous donnez à votre questionnaire.

Vous devriez désormais avoir une vision claire de ce que va être votre questionnaire. Grâce à cette méthode, vous allez pouvoir faire la meilleure étude de marché possible. Vous interrogez une grande quantité de personnes sur des points précis, c'est la partie "quantitative". Et vous générez des contacts ultras qualifiés pour échanger par mail ou téléphone, la partie "quali". Une étude de marché doit vous permettre de comprendre votre marché, c'est exactement l'objectif de ce questionnaire.

Une fois que vous avez terminé de créer votre questionnaire, envoyez-nous-le. Nous vous ferons part de nos retours, de notre expérience pour optimiser au mieux votre questionnaire. (Retour en 24h)

Notre adresse email: info.joernalist@gmail.com 

©2018 by Joe Rnalist.