Tester une idée de business

Si vous suivez notre série d'articles, vous avez désormais une idée bien structurée, vous connaissez votre cible, il ne vous reste donc plus qu'à confronter votre projet à son marché cible. C'était d'ailleurs le sujet de l'article n°3, où l'on a parlé de MVP, de lancement inversé, vous vous souvenez?

L'objectif de cet article est de vous montrer comment vous pouvez créer une page pour tester votre offre en condition réelle. Ça semble simple dit comme ça, mais croyez-moi, vous avez du pain sur la planche!

Convaincre en une page: 

Votre objectif est de construire une page qui présente, et vende votre offre de la meilleure manière qui soit. C'est cette page qui va servir de 1er test à votre projet, alors autant la faire la plus convaincante possible! Dans ces moments-là, connaitre son problème et sa cible sur le bout des doigts est un sacré avantage. Car même si cette page sera accessible à tous sur internet, l'unique groupe à qui vous vous adressez, c'est votre cœur de cible. Vous devez donc écrire cette page pour eux, en fonction de leurs problèmes, de leurs émotions... 

Votre but ici est de parler en terme de proposition de valeur, et non de caractéristique produit.

 

J'explique mon propos avec notre désormais incontournable projet de tapis de souris connecté. Il serait peu efficace de mettre en avance des informations telles que: Le tapis de souris fait 45" sur 45", il est fait de mousse adhésive recouverte d'un tissu tressé en coton. Il se branche sur port USB et permet d'afficher 20 statistiques... 

Pourquoi? tout simplement parce que ma cible se moque de ces informations, ce qu'elle veut, c'est progresser. Un message plus approprié pourrait être: Ce tapis de souris connecté va vous permettre d'analyser en profondeur votre manière de jouer. Vous disposerez ainsi d'informations clés qui vous permettront de vous améliorer sur votre jeu préféré.

Ce message peut encore être amélioré, néanmoins l'idée importante à retenir et de vous concentrer sur le bénéfice client. De quoi a-t-il besoin? Comment vous l'aidez?

 

Convaincre par les mots est un art, qui demande beaucoup d’entraînement pour être maîtrisé. Pour vous améliorer dans ce domaine, renseignez-vous sur les différentes techniques de copywriting. Heureusement pour vous, vous n'avez pas besoin d'être expert en la matière pour faire mouche et trouver les mots justes. Soyez empathique vis-à-vis de votre cible, renseignez-vous sur ce qui fait une bonne page de vente (après tout, s'en est une!), et surtout soyez le plus convaincant possible.

 

Petit conseil: N'hésitez pas dans un premier temps à faire l'exercice sur papier. Une fois que vous aurez trouvé les bons titres, accroches, textes, alors vous pourrez concevoir votre page.

Dans l'article 4 de la série, nous avions évoqué l'existence de biais cognitifs, notamment avec les principes de robert Cialdini, vous y trouverez assurément de bons conseils pour rendre votre page plus persuasive!

Structurer sa page:

Pour définir la structure de votre page teste, je vous recommande fortement de vous inspirer de modèle existant, et de les adapter en fonction de vos besoins. Certaines structures ont fait leurs preuves, et il n'est pas nécessaire de réinventer la roue dans tout ce que vous entreprenez. Cet article en présente 5, ce qui devrait vous aider à mieux comprendre comment vous y prendre.

Pour revenir à des éléments plus concrets que votre page doit absolument contenir, voici 6 éléments à impérativement mettre:

 

Le titre: C'est le premier élément que verra votre cœur de cible, vous devez donc veillez à les interpeller, à leur donner envie de lire la suite. Bien qu'un titre soit court, il n'est pas surprenant d'y réfléchir pendant plusieurs heures, tant il est important!

 

Problème: Dans cette seconde partie, vous devez aborder le problème que vous résolvez. L'avantage de vous adresser à votre coeur de cible, c'est que vous avez une connaissance exacte du problème qu'ils rencontrent, vous allez donc pouvoir être spécifique. Vous devez tenter de leur faire re-vivre les émotions qu'ils ressentent lorsqu'ils font face à ce problème. Présentez le problème comme un véritable fardeau, afin qu'ils soient plus enclins à adopter une solution pour le résoudre.

 

Proposition de valeur: Après l'annonce du problème, vient la solution. Il s'agit ici d'expliquer comment vous allez pouvoir les soulager, en insistant bien sûr sur les bénéfices qu'ils auront. Vous devez essayer de construire votre page de manière à ce que cette solution apparaisse comme évidente.

Description de ton offre: Dans cette section, votre objectif est de lever les différentes barrières qui se dressent entre vous, et votre conversion. Ces barrières sont diverses, manque de temps, d'argent, de confiance... A vous de trouver les bonnes astuces pour rassurer: Une promotion qui s'arrête à telle date, de la preuve sociale pour gagner en crédibilité, ect...

 

Votre objectif: Vous pouvez définir votre objectif en fonction du projet que vous souhaitez tester. Tenter de vendre directement le produit, d'obtenir des réponses à un formulaire, obtenir des adresses e-mails, téléphone... Plus l'action sera difficile et demandera d'effort, moins votre taux de conversion sera élevé, et inversement. Vous devez donc vous fixer le bon objectif, au risque de tirer les mauvaises conclusions: Si vous n'arrivez pas à vendre votre piscine innovante, ce n'est pas que le projet ne vaut pas le coup, vous en demandez tout simplement trop, trop vite.

 

L'appel à l'action: Pour obtenir quelque chose de vos prospects, vous devez tout simplement leurs demander explicitement, c'est ce qu'on appelle un appel à l'action. "Acheter le produit", "Envoyer le formulaire"... L'idée est de guider les internautes intéressés à la prochaine étape de votre processus. 

 

Si vous souhaitez aller plus loin, je vous recommande cet article de supermarketeur! ( http://supermarketeur.com/creer-page-de-vente-efficace/) De notre côté, on va voir comment passer de votre page papier, à un page internet en toute simplicité.

Créer une page internet

Pour cela inutile d'être un expert en code, ni même d'être capable d'écrire une seule ligne. Il vous suffit de vous tourner vers des éditeurs de site web comme Wordpress, ou Wix (Il en existe plusieurs). 

J'utilise Wix pour sa simplicité, cela me permet de faire constamment des modifs sur le site sans me prendre la tête avec un système similaire à PowerPaint, ou CANVA. 

Wordpress est l'éditeur le plus utilisé au monde, et ce n'est probablement pas pour rien. Plus puissant, vous aurez une plus grande marge de manœuvre, mais il sera néanmoins un peu plus complexe à prendre en main. A vous de trouver l'outil qui correspondra le mieux à votre besoin. Pour vous aider dans vos recherches, voici un petit comparateur.

 

Par simplicité, j'aurais tendance à vous recommander Wix dans un premier temps, malgré tout les avis négatifs que vous pourrez trouver. L'outil n'est pas chère et se prends vraiment facilement en main, parfait pour créer une page de test de produit. Si vous voulez en savoir plus je vous recommande cette vidéo (Probablement sponsorisé par Wix) 

Si vous suivez notre série d'articles, vous avez désormais une idée bien structurée, vous connaissez votre cible, il ne vous reste donc plus qu'à confronter votre projet à son marché cible. C'était d'ailleurs le sujet de l'article n°3, où l'on a parlé de MVP, de lancement inversé, vous vous souvenez?

L'objectif de cet article est de vous montrer comment vous pouvez créer une page pour tester votre offre en condition réelle. Ça semble simple dit comme ça, mais croyez-moi, vous avez du pain sur la planche!